Mon Panier

Articles:  Articles
Valeur: 

L’hypnose peut doubler les chances de réussite d’un traitement de FIV

L’hypnose peut doubler les chances de réussite d’un traitement de FIV


Par Caroline Ryan
BBC News Online health staff de Berlin

L’hypnose peut doubler les chances de réussite d’un traitement de FIV, ont déclaré les chercheurs. Une équipe de l’université de Soroka, en Israël, ont prouvé que 28% des femmes, faisant partie d’un groupe ayant été hypnotisées, sont tombées enceinte, comparées à 14% pour celles qui ne l’ont pas été.

Une étude, menée sur 185 femmes, a été présentée à la conférence de la Société Européenne de reproduction humaine et d’embryologie (European Society of Human Reproduction and Embryologie), à Berlin.

Mais d’autres spécialistes ont déclaré que les recherches ne sont pas parvenues à expliquer les différences clés entre les deux groupes.

Plus un couple essaie d’avoir un bébé et moins il a de chance d’y arriver.
Dr Françoise Shenfield et des chercheurs Israéliens ont recherché si l’hypnose pouvait augmenter les chances de réussite du placement de l’embryon durant une FIV.

Durant cette étape, l’embryon est placé dans l’utérus. Cependant, si l’utérus est contracté, cela peut agir sur les chances de transplantation.

On a donc espéré que l’hypnothérapie pourrait aider les femmes à se détendre et par conséquent, à améliorer les chances de réussite.

Le stress

Les femmes subissant une FIV étaient capables de savoir si elles pouvaient être hypnotisées.

Quatre-vingt neuf femmes ont donc été hypnotisées pendant que leurs embryons étaient implantés. Certaines ont eu plus d’un cycle de traitement de FIV.

Quatre-vingt seize femmes ont eu une implantation de leurs embryons sans hypnose.

Dr Eliahu Levitas, qui menait cette recherche, a affirmé durant la conférence : ‘Le placement d’embryon est réputé pour être un moment stressant pour les patientes et c’est peut-être la procédure qui est le moment le plus stressant de la FIV.

« L’hypnose a un effet apaisant. »

« Le transfert d’embryon sous hypnose peut contribuer fortement à un taux de grossesse clinique plus élevé. »

Mais les spécialistes ont déclaré que l’étude n’est pas parvenue à démontrer les différences clés entre les groupes, ce qui aurait eu une influence importance sur leurs chances de concevoir un bébé.

En moyenne, les femmes, faisant partie du groupe qui n’a pas été hypnotisé, ont essayé d’avoir un enfant durant 7,4 ans, comparées à 4,7 ans pour celles qui ont utilisé l’hypnose.

Dr Françoise Shenfield, de l’hôpital universitaire de Londres, a déclaré : « L’un des facteurs les plus déconcertants dans ce domaine est la durée de la stérilité. »

« Plus un couple essaie d’avoir un bébé et moins il a de chances d’avoir un bébé spontanément et avec une aide technique »

Vu Rcemment