Mon Panier

Articles:  Articles
Valeur: 

Accouchement Vaginal Après une Césarienne

Accouchement Vaginal après une Césarienne

J’étais tellement détendue que même 3 jours après je n’avais pas réalisé que le travail avait commencé !


Marie Mc Kendry

Deuxième enfant

"C’était mon deuxième accouchement, il était prévu que le premier soit un accouchement à domicile. Bébé avait 10 jours de retard ce qui a conduit à un accouchement provoqué, un travail compliqué et finalement une Césarienne d’urgence. Cette fois-ci, j’étais très effrayée. Je ne voulais pas revivre tout cela encore. C’est pourquoi j’ai pris la décision d’utiliser les CDs d’hypnose. Le CD Préparation pour un AVAC fut magnifique. Je sentais qu’il m’aidait vraiment à résoudre mes problèmes liés à ma première expérience de l’accouchement et à avancer et à accepter ce qui s’était produit.J’ai senti que je vivais une grossesse beaucoup plus détendue et que j’attendais vraiment avec impatience l’accouchement. Lorsque le terme de ma grossesse arriva, je commençai à me sentir nerveuse de retour, mais une fois encore, les CDs m’ont aidée. J’étais tellement détendue que même 3 jours après je n’avais pas réalisé que le travail avait commencé ! Même si j’avais remarqué ce que je pensais être une douleur à l’estomac deux jours avant l’accouchement. J’avais mis mes douleurs abdominales sur ce compte là et je pensais que je prendrais un bon bain pour faciliter la gêne. Cependant, une fois dans le bain,la douleur est devenue plus forte et j’ai dû appeler mon mari qui tondait la pelouse. Même si les douleurs étaient fortes et revenaient rapidement, environ toutes les deux minutes, je me sentais toujours maitre de moi-même.
Mon fils dormait sur le canapé, ses grands-parents le surveillaient, nous sommes donc parvenus à nous faufiler sans le chambouler ! Je suis arrivée à l’hôpital à 13 :05, seulement 35 minutes après les premières douleurs. On a laissé la voiture à un arrêt de bus et nous nous sommes rendus jusqu’à la salle de travail où on m’a dit que j’étais déjà dilaté de 9 cm. Cela a pressé les sages-femmes. On m’a envoyée dans la salle d’accouchement en fauteuil roulant ! J’ai utilisé le gaz et l’oxygène. A 16 :55, on m’a dit que si je n’avais pas sorti ce bébé à 17 heure, ils devraient faire un accouchement instrumentalisé et que j’aurais besoin de toutes façons d’une épisiotomie. (je dois dire que des menaces de cette nature boostent vraiment votre pouvoir de pousser !) A 17H15, j’avais une magnifique petite fille dans mes bras, née naturellement grâce à un médecin fantastique et une sage-femme étudiante. Je me suis sentie vraiment très détendue et maitre de moi-même durant toute l’expérience. Un changement complet comparé à la fois précédente. Je recommanderai vivement ce programme aux autres. Mon accouchement a été rapide, première douleur à 14 heures, bébé dans les bras à 17H15 ! Merci. "

Je les ai adorés car ils me permettaient de m’accorder du temps pour penser à la naissance qui allait bientôt arriver et d’avoir des pensées positives


Valérie Lindsay

Accouchement à domicile

"Le travail a duré trois jours pour mon premier enfant et c’est terminé par une Césarienne. J’avais peur qu’il m’arrive la même chose pour mon deuxième bébé et ma sage-femme (j’ai utilisé les services de Caroline Flint) m’a conseillée d’utiliser les CDs d’autorelaxation de Natal Hypnotherapy. Je les ai adorés car ils me permettaient de m’accorder du temps pour penser à la naissance qui allait bientôt arriver et d’avoir des pensées positives, ils me donnaient plus spécialement du temps pour comprendre que chaque naissance est différence. Ce deuxième accouchement n’aurait pas pu être plus différent du premier : accouchement à domicile, 4 heures de travail et tout était fini, sans soulagement contre la douleur (ce qui est surprenant car mon deuxième bébé était un beau bébé). Merci ! "

Les CD d’autorelaxation sont l’un des outils que j’ai utilisé pour préparer et croire que je pourrais avoir le type d’accouchement dont je souhaitais


Marcia Fischer

Accouchement à domicile à Seattle, Washington, Etats-Unis

"J’ai vécu le plus magnifique et le plus parfait des accouchements en accouchant à domicile après avoir eu un accouchement par Césarienne assez traumatisant (transférée à l’hôpital et accouchement provoqué, puis opération) pour mon premier bébé en 2004. Le travail pour mon deuxième enfant a commencé de la même manière que pour le premier, la poche s’est percée d’elle-même. Sinon, rien d’autres ne s’est fait de la même façon. Le travail a progressé rapidement et il a continué à augmenter rapidement sous tout rapport : physiquement et émotionnellement.

Je me suis concentrée sur mon corps. Une très bonne amie était avec moi, car mon mari était parti à toute vitesse remplir la piscine d’accouchement. Ma fille de 2 ans et demi dormait dans son lit.
Ma Doula et ma sage-femme sont arrivées à la maison au même moment, j’étais juste en train de grogner pour pousser. Jusqu’à ce moment là, j’utilisais de l’aromathérapie, des massages, des sachets de glace et je chantais. C’était très bien. La piscine n’était pas, tout à fait, remplie, ils ont alors ouvert le tuyau d’arrosage du jardin et ont commencé à faire bouillir de l’eau. Je suis rentrée dans la piscine et en moins d’une heure trente, mon fils est né.

J’ai reçu énormément de soutien et d’attention de la part des femmes qui étaient présentes durant mon accouchement : chacun a gardé mon espace sacré. Même lorsque je me suis accroupie et que je sentais la tête de mon fils sortir, je n’arrivais toujours pas à croire qu’il allait sortir pour de vrai. Quand je l’ai pris dans mes bras lorsqu’il est remonté à la surface, je ne pouvais pas croire que l’accouchement avait déjà eu lieu. J’avais l’impression que le temps s’était arrêté et je ne voulais pas que ce moment finisse. Cela a pris un moment avant que ma sage-femme suggère gentiment de regarder sous la couverture si j’avais eu un petit garçon ou une petite fille. Pour cet accouchement, je pensais vraiment qu’il était possible d’avoir un accouchement réussi et je croyais vraiment que les personnes, que j’avais choisies pour m’entourer, respecteraient le déroulement de mon accouchement. Mais j’ai travaillé énormément sur moi pendant deux ans pour en arriver là.

Les CD d’autorelaxation sont l’un des outils que j’ai utilisé pour préparer et croire que je pourrais avoir le type d’accouchement dont je souhaitais. Quand je les écoutais, je me sentais vraiment détendue et peu à peu, ils me sont devenus très familiers, comme un vieil ami qui me parlait. Je ne les ai pas utilisés durant le travail, mais je sais qu’ils avaient déjà agi sur moi dès mois auparavant. Alors que l’accouchement de ma fille m’a transformée d’une manière dont je ne le souhaitais pas, la naissance de mon fils m’a aussi retransformée, mais m’a guérie. "

Après avoir écouté plusieurs fois les CDs, j’ai trouvé que mon comportement envers l’accouchement à venir avait changé radicalement

Gilian Kenyon

Elle a utilisé le CD d’accouchement vaginal après une Césarienne et le CD de préparation à l’accouchement.
C’est son 3ème bébé.

"J’ai découvert Natal Hypnotherapy vers la fin de ma deuxième grossesse, car j’étais très angoissée par l’accouchement, car mon précédent accouchement s’est terminé par une Césarienne d’urgence.

Après avoir écouté plusieurs fois les CDs, j’ai trouvé que mon comportement envers l’accouchement à venir avait changé radicalement. Ma peur s’est transformée en impatience.

L’accouchement, que j’ai vécu, est plus un événement que l’on aime se rappelait qu’oublier. Je me sentais très calme tout au long de l’accouchement et je restais étonnamment calme même au moment où les contractions étaient les plus fortes. Du fait que j’étais très concentrée durant le travail, je n’ai pas ressenti le besoin d’avoir un soulagement contre la douleur, de gémir ou de jurer. Je faisais tout de même des sons très primitifs au moment où le bébé est sorti !

J’ai été très impressionnée par Natal Hypnotherapy et je l’ai déjà recommandé à bon nombre de personnes.

Merci de m’avoir aidée à avoir un accouchement vaginal réussi après une Césarienne. "

Je ne pense que nous aurons un autre bébé, mais si nous en avons un, je planifierai un accouchement à domicile et j’utiliserai à nouveau vos CDs


Kate

St Mary de Portsmouth
Devant l’entrée, à l’intérieur de la voiture
Elle a utilisé le CD accouchement vaginal après une Césarienne.

"Je suis maintenant la maman de deux adorables petites filles. Sophie a rejoint la famille en 2002 et bien que sa naissance a été relativement naturelle (j’ai seulement utilisé un appareil TENS, de l’anesthésiant et de l’oxygène), la situation est devenue incontrôlable et cela a pris 19 heures pour la sortir de mon ventre. L’accouchement a était difficile, car j’avais eu une Césarienne d’urgence à cause d’une grossesse extra-utérine moins d’un an avant l’accouchement. La sage-femme faisait tout pour que je puisse avoir un accouchement naturel. Comme tout se passait bien, Sophie est née.

Le temps passé et je me sentais plus calme, mais déterminée à faire tout ce que je pourrais pour aider mon corps à mieux gérer l’accouchement. J’ai vu de la publicité promouvant vos CDs et j’ai acheté le coffret complet de AVAC en novembre dernier. Même si j’avais déjà eu un accouchement vaginal après une Césarienne, je sentais que j’avais besoin de mettre à plat certaines angoisses et j’ai écouté le CD de AVAC tout simplement pour m’aérer l’esprit. J’ai ensuite écouté les autres CDs de préparation. Je les écoutais environ 3 ou 4 fois par semaine lorsque j’avais un moment de libre entre ma fille et le travail. J’écoutais le CD sur mon MP3, comme ça je pouvais l’écouter à l’heure du déjeuner au travail. J’ai travaillais jusqu’à la 39ème semaine et plus l’accouchement approchait et plus j’écoutais le CD.

Finalement la date fatidique est arrivée. Sophie était née avec 10 jours de retard et l’accouchement avait failli être provoqué. Je m’étais donc préparée à ce que ce deuxième accouchement soit plus tard aussi. Mon mari, Mark et moi-même avions prévu de rencontrer des amis à l’heure du déjeuner le jour où la grossesse devait arriver à son terme. Nous sommes donc allés dans un joli pub dans la campagne avec Sophie.

Après le repas et en attendant le dessert et le café, je suis allée aux toilettes et j’ai commencé à perdre les eaux : rien de très dramatique, mon plus grand souci était de convaincre Sophie de ne pas hurler dans tout le pub ‘Maman a mouillé un peu sa culotte’. Je l’ai laissé avec son papa et je suis allée marcher autour du parking, juste pour voir si quelque chose se passait. 10 minutes plus tard, j’ai commencé à sentir de faibles contractions. Nous avons dit au revoir à nos amis et nous sommes rentrés à la maison.

Une fois à la maison, les choses sont devenues plus intenses. J’ai donc pris mon appareil TENS et j’ai mis votre CD dans mon lecteur MP3 et j’ai commencé à marcher dans le jardin. Mark a dit à des amis de venir pour surveiller Sophie et les a installés devant un DVD.

J’étais toujours en train de marcher dans le jardin, respirant lentement et disant ‘détendue’ plein de fois. Quand mon mari est arrivé, il a été surpris de constater que j’avais des contractions toutes les 3 minutes. Mon appareil TENS n’était pourtant que sur position 1. Il n’arrivait pas à croire que je restais si calme et que je pouvais parler entre les contractions. Il a donc appelé l’hôpital et leur a dit que nous arrivions et nous avons pris la route.

Je suis montée à l’arrière de la voiture pour avoir plus de place, heureusement car quelques minutes plus tard, les contractions sont devenues plus fortes. J’ai donc pu m’allonger. Je parlais toujours entre les contractions et Mark me parlait pendant mes exercices de respiration, tout en conduisant. J’ai mis l’appareil TENS sur position 2 (sur 15) et j’ai remis le CD et je me suis concentrée sur les techniques de relaxation et de respiration.

10 minutes plus tard, j’ai commencé à sentir quelque chose et j’ai commencé à paniquer : nous étions encore à 10 bonnes minutes de l’hôpital et j’étais complètement habillée. ‘Junior’ commençait à arriver ! J’ai hurlé à mon mari d’arrêter la voiture et il s’est arrêté à la première intersection qui était un parking. Lors de la contraction suivante, j’ai senti quelque chose et j’ai dit à Mark ‘La tête sort’. Je peux vous dire qu’il était aussi terrifié que moi, mais la seule chose à faire était de continuer à rouler. Il s’est remis au volant et on est reparti.

Après avoir grillé tous les feux rouges, nous sommes finalement arrivés devant l’hôpital. Mark a couru jusqu’à la réception et a demandé qu’une sage-femme vienne. Puis il est revenu à la voiture. Il a ouvert la porte arrière. Je lui ai crié de m’enlever mon pantalon et une fois, qu’il l’a fait, il y avait une petite tête qui le regardait. Sachant que les secours arrivait, il s’est accroché et à la contraction suivante, il tenait déjà le bébé jusqu’à la taille : comme mon pantalon était enlevé, il n’y avait plus rien pour la retenir !

La sage-femme est arrivée et elle a regardé par-dessus l’épaule de Mark, puis elle a libéré les pieds et le cordon. Mark a sauté sur le siège passager et m’a tenu la main : le premier moment où nous avons pu nous soutenir l’un et l’autre. J’ai posé mon regard sur ma fille, qui se trouvait sur le siège avant et on m’a dit ‘Félicitation, vous avez une fille’. Il était 16H05, 2 heures après que nous ayons quitté le pub.

Une demi-heure plus tard, j’étais assise dans le lit avec une tasse de thé. Mark avait enfin pu enlever son manteau et Helen était allongée à côté de nous. Je suis persuadée que nous n’aurions pas pu avoir un accouchement plus naturel : en utilisant simplement la machine TENS et vos CDs. Et durant tout l’accouchement, je me suis sentie bien. Nous avons quitté l’hôpital le soir même. Helen a maintenant 3 mois et c’est l’un des bébés les plus détendus et les plus souriants que j’ai jamais vus, mais je ne suis pas partiale !

Je ne pense que nous aurons un autre bébé, mais si nous en avons un, je planifierai un accouchement à domicile et j’utiliserai à nouveau vos CDs. Je les ai déjà conseillés à des amies qui sont enceintes, qui, je l’espère, auront elles aussi un accouchement agréable. Merci encore. "

Quand j’ai compris que le travail commençait, je me suis allongée sur le lit et j’étais ravie. J’ai passé les contractions sans effort


Rebecca

C’est son 3ème enfant
Accouchement à domicile
Elle a utilisé le CD d’accouchement à domicile après une Césarienne plus de 20 fois.

"Avec mon premier bébé, j’ai eu une Césarienne à cause d’une détresse foetale. Puis j’ai eu un accouchement vaginal après une Césarienne à l’hôpital, pour lequel j’ai accepté toutes sortes de soulagement contre la douleur. Pour mon dernier accouchement, je voulais vivre un accouchement naturel et je souhaite que vous sachiez que j’ai vécu un accouchement vaginal après une Césarienne réussi et magnifique et je le dois à Dieu et aux CDs.

J’ai écouté le CD AVAC pendant plusieurs semaines et j’attendais avec impatience de commencer le CD de préparation à l’accouchement. Je l’ai écouté 3 fois par semaine en moyenne durant 30 semaines.

Quand j’ai compris que le travail commençait, je me suis allongée sur le lit et j’étais ravie. J’ai passé les contractions sans effort. J’avais en revanche un horrible mal de dos, mais je suis parvenue à le différencier du travail et à le gérer et je suis allée de l’avant. A 14 :58, après 14 heures de travail, mon fils est né à la maison. Merci !"

La meilleure chose fut de donner naissance à un bébé merveilleusement calme


Sandra

Elle a utilisé le CD d’accouchement vaginal près une Césarienne entre 16 et 20 fois.

"Le premier CD m’a vraiment aidée à surmonter un premier accouchement par Césarienne traumatisant. Ce qui a été le mieux pour moi est que durant le travail, je n’ai pas pensé du tout à ma précédente Césarienne, mais alors là pas du tout ! Le travail était long, difficile et à certains moments douloureux, mais je n’ai jamais été paniquée, à aucun moment. Les sages-femmes étaient impressionnées de voir à quel point je gérais la situation. Mon mari ne voulait pas être présent, donc ma meilleure amie est venue. Elle avait lu la documentation sur Natal Hypnotherapy et nous avons vite trouvé notre rythme et nos habitudes. Elle m’a dit que c’était la plus belle chose à laquelle elle avait participé. Les techniques de respiration et de concentration, percevoir chaque contraction comme une étape franchie me rapprochant de mon bébé aident vraiment. La meilleure chose fut de donner naissance à un bébé merveilleusement calme. Je suis persuadée que cela a été possible grâce aux techniques de respiration que j’ai apprises sur le CD durant les dernières semaines de ma grossesse. Par conséquent, il a fait son entrée dans le monde en étant calme et serein, sans pleurer, ni paniquer, en prenant son temps et le jour où il était prêt. Je suis impatiente de revivre cela."

Vu Rcemment